POURQUOI LES HOMMES N'ECOUTENT JAMAIS RIEN

Et les femmes ne savent pas lire les cartes routières - Allan et Barbara Pease
 
Les femmes reprochent aux hommes d'être insensibles, indifférents, égoïstes. De ne pas écouter, de manquer de chaleur et de compassion, de ne pas parler, de ne pas s'engager dans une relation. 

Plus de détails

18,90 €

Non disponible actuellement

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Prévenez-moi lorsque le produit est disponible : OK
 
En savoir plus
Nom :  Pourquoi les hommes n'écoutent jamais rien et pourquoi les femmes ne savent pas lire les cartes routières ? 
Auteur : Allan Pease et Barbara Pease
Nb de pages : 250
Format : 15 x 23 cm
ISBN : 978-2876915183
 

Les femmes reprochent aux hommes d'être insensibles, indifférents, égoïstes. De ne pas écouter, de manquer de chaleur et de compassion, de ne pas parler, de ne pas s'engager dans une relation.
Les hommes reprochent aux femmes leur manière de conduire, d'être incapable de lire un répertoire de rues, de lire les cartes routières à l'envers, de trop parler sans aller droit au but, de ne pas prendre suffisamment l'initiative en amour. Les hommes pensent qu'ils sont le sexe sensible, les femmes savent qu'elles le sont.
Dans cet ouvrage, qui a été n°1 des ventes en Australie pendant plusieurs mois, Allan et Barbara Pease abordent les différences hommes-femmes sous un angle inédit.
Après des années d'études et d'observations des comportements humains (mêlant les dernières découvertes sur le cerveau humain, les évolutions biologiques et psychologiques, les changements sociaux), ils expliquent pourquoi les rapports hommes-femmes sont si compliqués et donnent des règles pour les améliorer.
Allan Pease est psychologue. Lorsqu'il ne court pas le globe à la recherche des dernières découvertes sur la communication humaine et qu'il n'est pas retenu par ses activités d'écrivain, il s'efforce d'écouter sa femme lorsqu'elle lui parle.
Barbara Pease dirige l'Institut de recherche international qu'elle a fondé avec son mari et qui porte leur nom. Elle passe le plus clair de son temps dans les bureaux australiens et anglais de sa compagnie, et à essayer de retrouver le chemin de la maison en rentrant de l'aeroport.

Tous les avis sur cette page sont affichés par ordre chronologique.

Soyez le premier à donner votre avis !